Quels sont les différents types de stocks ?

stock industries

Avant d’aborder la question des stocks dormants qui fera l’objet d’un prochain article, focus sur les différents types de stocks.

Les entreprises ont besoin de constituer un stock afin de prendre en compte les délais de livraison de réapprovisionnement, avoir plus de souplesse dans la planification des fabrications ou répondre à des demandes urgentes. Et parfois, c’est le client qui impose la constitution de stocks.

Il est essentiel de bien gérer ses stocks et de mettre en place une organisation adéquate pour éviter le sur-stockage ou le sous-stockage.

Lorsqu’on parle de stock, on parle bien entendu de trésorerie. Tous les services de l’entreprise doivent avoir cette notion en tête. Cela impose la meilleure communication possible entre les services commerciaux, production, achats, logistique et comptable.

Voyons tout d’abord les principaux types de stocks :

  • Le stock minimum : niveau à partir duquel une commande de réapprovisionnement devrait être déclenchée. Il est déterminé pour couvrir le délai de livraison (délai entre la date d’émission de la commande et date de livraison de l’article).

stock minimum industrie

  • Le stock maximum : niveau de stock à ne pas dépasser pour un article donné. Il est défini en fonction de vos capacités de stockage et des impératifs client.

Certains clients par exemple peuvent demander un niveau de stock au-delà duquel ils ne garantissent pas la reprise du stock en cas de chute de leurs commandes.

stock maximum industrie

  • Le stock de sécurité : il sert à pallier les ruptures de stock. C’est un stock « dormant ». Une attention toute particulière est à porter à la gestion de ce type de stock afin qu’il ne devienne pas un stock mort.

Il est fortement recommandé de le contractualiser avec le client et de prévoir notamment les conséquences financières en cas de fin de vie d’un produit.

stock de securite industrie

  • Le stock de couverture : il correspond au nombre de jours de consommation auxquels le niveau de stock actuel peut faire face.Calcul de la couverture journalière de stock : Valeur moyenne des stocks / Coût des ventes journalier moyen

stock de couverture

  • Niveau de service : il est propre à chaque entreprise selon le niveau de performance souhaité au regard des moyens humains, organisationnels, techniques et financiers disponibles.

Il permet par exemple de déterminer la politique de gestion des stocks de sécurité.

Un niveau de service élevé implique des niveaux de stocks élevés. Pour éviter tout dérapage, il sera nécessaire d’avoir une gestion optimale de ces stocks par la mise en place d’indicateurs de suivis.

Des solutions de dépannage peuvent être envisagées pour réduire les délais de livraison et donc le niveau des stocks de sécurité. Le développement de plateforme web est un moyen d’y parvenir et d’accéder à un réseau d’industriels de même métier.

  • Taux de rotation des stocks (RS) : c’est le nombre de fois que le stock se renouvelle au cours d’une période de référence.

Une gestion rigoureuse des articles en stock couplée à une organisation efficace permet d’augmenter ce taux. La collaboration et l’implication de tous les acteurs de l’entreprise internes (commercial, production, achat, logistique, …) et externes (fournisseur) sont la clé du succès.

Le taux de rotation se calcule soit sur le chiffre d’affaires (CA) soit sur les valeurs d’achat.

RS = Coût d’achat des marchandises vendues ÷ stock moyen (au coût d’achat).

RS= CA ÷ stock moyen (au prix de vente).

Dans le même esprit que la rotation des stocks, il est parfois intéressant de connaître votre durée moyenne de stockage. C’est la durée de vie moyenne d’un article stocké.

Cet indicateur permet d’anticiper une éventuelle fin de vie d’un produit ou de réajuster les données d’achat.

Il se calcule comme suit :

Durée moyenne de stockage = (stock moyen / coût annuel des achats) x 360 jours.

Si cet article vous a apporté quelques éclairages, vous pouvez consulter nos autres articles sur notre blog.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter et nous contacter ici !