Comment optimiser et valoriser vos stocks dormants ?

Optimiser et valoriser les stocks dormants

La gestion des stocks dormants dans une entreprise industrielle est un véritable casse-tête. Il faut à la fois tenir compte du prévisionnel des ventes, des composantes techniques attendues, de la matière première et des ressources internes pour produire. Cela sans oublier les délais et la qualité de production. En finalité chaque entreprise possède, de manière contrainte, des stocks de matériaux qui ne rentrent plus dans le process de fabrication et deviennent donc dormants. Analysons ensemble la provenance de ces stocks dormants et échangeons sur les solutions qui s’offrent à nous pour les réduire.

Comment définir un stock dormant ?

Les stocks dormants ou inactifs sont des stocks qui ne tournent pas. Ils sont immobilisés tant d’un point vue économique que logistique. Ils cessent de s’écouler pour différentes raisons, et sont un poids mort dans l’entrepôt, entraînant des coûts et surcoûts inutiles.

En général, les stocks dormants sont constitués avant la fabrication de  :

  • Matières premières (granulés plastiques, tôles, barres, ….)
  • Composants (vis, câbles, résistances, …)
  • Fournitures (fraises d’usinages, EPI, baguettes de soudure,…)
  • Emballages (cartons, bacs plastiques,…)

Pendant la fabrication de sous-ensembles qui sont constitués d’en-cours de production et après la fabrication, de produits-finis.

Ces stocks inactifs sont la conséquence :

  • D’une chute des ventes
  • De dysfonctionnement de la chaîne logistique.
  • Des erreurs de commandes
  • Des retours clients
  • D’une modification de la nomenclature
  • D’un minimum de commande imposée par les fournisseurs
  • D’un système de gestion informatique ne gérant pas les dates de péremptions

Afin de les diminuer, il faut d’abord bien les identifier, bien préciser leurs caractéristiques intrinsèques.  C’est tout l’objectif d’un inventaire régulier pour obtenir une image fidèle de la composition de votre stock, et de la part de stocks dormants qui le compose et depuis combien de temps. Bien évidemment cela impacte directement votre trésorerie et la logistique de votre entreprise.

 

Solution n°1 : Le flux tendu, un modèle anti-stocks dormants

C’est un modèle de gestion des stocks qui réduit au minimum les stocks dormants. C’est le cas du modèle de gestion à flux tendus, qui consiste à effectuer la production d’un produit une fois commandé par le client. Ce modèle n’est pour autant pas le plus flexible et le plus bénéfique pour la satisfaction client. En effet, ce modèle exclut la présence de stocks en attente d’une hypothétique vente. En complément, vous risquez la rupture de production et l’arrêt des livraisons. En finalité, cela peut vous coûter plus cher que d’avoir un petit stock tampon.

 

Solution N°2 :  Anticiper la demande pour réduire ses stocks dormants

Pour éviter l’accumulation de stocks dormants, quel que soit le modèle de gestion des stocks appliqué par l’entreprise, il est fortement recommandé d’effectuer un suivi en direct de la consommation de votre marché. Anticiper les évolutions de la demande avec précision permet une plus grande réactivité si un produit cesse de s’écouler. En cas de baisse de la consommation, l’entreprise peut ajuster la production du produit concerné.

 

Solution N°3: En fort développement : écouler ses stocks dormants en les valorisant dans la bonne filière.

Si l’inventaire révèle l’existence de stocks dormants, l’entreprise va devoir prendre des mesures spécifiques pour réduire cette perte potentielle. En effet, les stocks dormants engendrent une perte d’argent, liée au coût logistique de gestion des stocks et à leur immobilisation financière. Pour écouler des stocks dormants, vous pouvez passer par une plateforme de valorisation, de vente, qui vous mettra en contact avec des acheteurs potentiels.

Le gros avantage de cette solution réside dans le fait que vous avez accès à un marché important d’acheteurs, que vous limitez vos actions et donc gagnez du temps. La valorisation de votre stock est plus élevée qu’en passant par une filière de recyclage traditionnel. Ce processus est très réactif et vous permet de vendre assez vite vos stocks dormants à conditions néanmoins de pouvoir les caractériser sérieusement.

SI cette solution attire votre attention, je vous invite à échanger directement avec nous